Connaissez-vous DALY ?

Non, je n’ai pas fait de fote d’orthographe !

Je parle bien de DALY (Disability Adjusted Life Years) et non pas du fou de Lanvin (incursion du surréalisme dans le milieu publicitaire) !

C’est un outil de mesure précieux de l’efficacité d’un système de santé, sans le simplisme de l’indicateur d’espérance de vie.

C’est, en Français, l’Espérance de Vie Corrigée de l’Incapacité (EVCI). Un indicateur plus fin que l’espérance de vie, puisqu’il prend en compte la durée de vie en bonne santé, avec handicap et le nombre d’années perdues suite à une mort précoce par rapport à l’espérance de vie.

On apprend notamment que les Etats-Unis passent de la 6eme position mondiale en espérance de vie, au 24eme rang DALY. Ce qui permet de mettre à jour l’idée que l’on vit certes vieux dans un pays comme les Etats-Unis, mais en moins bonne santé qu’ailleurs. Ce qui peut corroborer l’idée que le système de santé américain contraint certaines personnes à vivre avec un handicap qui pourrait être soigné.

Étonnant que cet indicateur ne soit pas plus mis en avant !

 

Il existe aussi un autre indicateur, QALY, qui mesure l’utilité d’une intervention médicale par rapport à la qualité de vie procurée au patient. J’en parle ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.