Père protecteur

Tout est calme
alors que je te tiens dans mes bras
chair de ma chair
et que tu me saisis
le corps et le cœur
chair de ma chair

Tout est calme
un soleil couchant contraste notre champ arasé
car la moisson fut bonne
et le temps clément

Tout est calme
tout bruisse doucement
tandis que tu me saisis

Chair de ma chair
attendons les grands bouleversements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.